Nous contacter

Lettre de nouvelles

Lettre de nouvelles semestrielle
Novembre 2020

Le Laos et la Covid-19

Durant la pandémie, à peine une vingtaine de personnes ont été testées positives au coronavirus au Laos. Le confinement au mois d’avril fut un peu moins strict qu’en Occident. Actuellement les vols internationaux sont encore très limités. Il n’y a pas de cas de coronavirus identifié au sein de la population. Les seuls cas retrouvés le sont parmi les personnes revenant de l’étranger et qui de toute manière doivent rester 14 jours en quarantaine. Mais l’effet de la crise sanitaire se ressent au niveau économique. La croissance cette année va retomber au niveau de celle de 1990.

Encore des inondations

En octobre, plusieurs typhons ont traversé la région touchant également le Laos. Dans le sud, certaines zones de la province de Savannakhet ont été plusieurs fois touchées mi-octobre. Les inondations ont non seulement emporté les récoltes mais aussi des habitations laissant de nombreuses familles sans toit. C’est la première fois qu’une inondation de cette ampleur a lieu durant la saison de la récolte du riz.

Cependant, la pluie n’est pas la seule cause de cette catastrophe. En effet, les différents barrages hydroélectriques de la région ont diminué le niveau de leurs réservoirs pour ne pas répéter le drame d’Attapeu d’il y a trois ans, laissant ainsi s’écouler des milliards de m³ d’eau.

Deux projets se terminent, trois autres se préparent

2 projets se terminent en 2020 … pour mieux repartir en 2021:

Saravane, projet de développement et d’éducation à la santé

La première phase du projet s’est terminée en septembre 2020 et la deuxième phase devrait reprendre début 2021.

Les autorités ont remercié le SFE pour le travail effectué au cours de ces 3 années à différents niveaux du système de santé : des villages à l’hôpital en passant par les centres de santé. Ils sont reconnaissants pour l’aide apportée à la population au niveau de l’hygiène par la construction de toilettes et de systèmes d’eau ainsi que pour l’amélioration de la nutrition grâce aux activités agricoles. Le projet intègre la formation du personnel médical et la mise à disposition d’équipements adaptés aux besoins et aux moyens locaux. Cela a également permis de créer des liens entre les différents acteurs du système de santé et favorise la prise en charge des patients par une meilleure communication.

Sékong, appui hospitalier

Le projet d’amélioration du système de santé de la province de Sékong touche à sa fin. Voici quelques progrès observés durant les 3 ans écoulés : Les capacités techniques du personnel médical ont considérablement augmenté. Ainsi la prise en charge correcte d’une pneumonie ou d’une gastro-entérite a grimpé de plus de 20% . Grâce à la formation des sages- femmes dans les centres de santé le nombre d’accouchements y a beaucoup progressé. Les formations concernant la gestion des ressources humaines, du matériel hospitalier et des stocks ont amélioré l’efficacité des hôpitaux de la province. . Les systèmes d’eau ainsi que les latrines ont permis à des villages entiers d’accéder à une alimentation fiable en eau.

La demande d’une 3e phase est en cours et l’autorisation finale délivrée par le ministère de la santé devrait permettre de la démarrer dès janvier.

Deux nouveaux projets ont démarré récemment

Attapeu Covid

Ce mois-ci démarre un projet spécifique pour Attapeu en partenariat avec l’OMS pour répondre à l’urgence Covid. Le but est d’améliorer les manières de faire du personnel hospitalier notamment dans le domaine de l’hygiène, afin de mieux lutter contre la pandémie du coronavirus. Le SFE a aussi été retenu par l’OMS pour coordonner cette action dans les provinces de Sékong et Saravane où elle sera incorporée à nos activités santé. C’est une belle reconnaissance au niveau national de la qualité du travail réalisé sur le terrain.

Un pot en terre et un couvercle, dans un récipient avec un robinet

Projet TerraCare dans les 4 provinces du sud du Laos

Depuis 6 ans, le SFE promeut des filtres de la société sans but lucratif TerraClear dans ses projets. Ce sont des filtres en céramique fabriqués localement à partir d’argile et de bale de riz, moulés en pot, placés dans un réceptacle de 36 l.

Les plus pauvres n’ont pas les moyens d’acquérir le filtre. De ce fait est née l’idée d’un partenariat du SFE avec la société TerraClear amenant au projet « TerraCare » qui touchera 10 000 familles pauvres, soit environ 55 000 bénéficiaires directs, dont la moitié de femmes et une majorité de personnes issues de minorités ethniques. TerraCare subventionnera 90% des filtres tout en formant les villageois à l’hygiène et l’assainissement.

Action de Noël

Formation du personnel pour une prise en charge des personnes en situation de handicap à Sékong

Le but est de mettre l’accent sur le respect des personnes en situation de handicap et de développer l’empathie du personnel soignant à leur égard. Actuellement, aucun soignant n’a de formation dans ce domaine au niveau de la province. Un kinésithérapeute et une infirmière de l’hôpital provincial iront se former spécifiquement à la prise en charge des personnes en situation de handicap. A leur retour, ils formeront également d’autres praticiens de la province. Une formation à la capitale coûte 200 € par mois et par personne. Elle aurait lieu au COPE Center (Cooperative Orthotic and Prosthetic Enterprise), une ONG qui travaille avec un centre de réhabilitation médicale et qui tente de sensibiliser le public au drame des bombes à sous-munitions enfouies dans le sol, qui continuent à tuer et à mutiler dans les campagnes du Laos.

Merci

Un chaleureux merci à vous tous qui soutenez l’engagement du SFE au Laos en espérant une année 2021 pleine d’espoir pour chacun,

Dr. Philippe Klopfenstein,

Président du SFE

Sommaire

Qui sommes-nous ?

Faire un don

Une création Sandro Matera et Benoit Maigret

SFE tous droits réservés 2021