Thatèng – Développement communautaire agricole

Projet de Développement Communautaire Agricole
Province de Sékong, district de Thatèng, Laos
2013 – 2016

Contexte

Avec une population  n’atteignant pas les 7 millions d’habitants, la République Démocratique Populaire du Laos reste l’un des Pays les Moins Avancés dans le monde. 73 % de la population vit toujours avec moins de 2 $ par jour.
C’est dans ce contexte d’extrême pauvreté que le SFE s’investit depuis 1998. Soucieux de venir en aide aux plus nécessiteux, le SFE a choisi de mettre en place un Projet de Développement Communautaire Agricole  Intégré dans l’une des provinces du sud les plus pauvres du pays, la province de Sékong

Objectif général

  • Contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et des conditions de vie des populations dans 14 villages les plus pauvres du district de Thatèng .
  • Basé sur une approche participative de la communauté, le projet a pour objectifs spécifiques de renforcer les capacités  locales en agriculture  et améliorer l’accès à l’eau,  dans le respect de l’égalité des genres et du développement durables, d’ici à 2016.

Principales activités prévues

  1. Agricoles
    • Former les villageois à la culture de légumes, fruits et riz, pour  accroitre et diversifier les productions.
    • Former les villageois à l’élevage de petit bétail, des volailles et poissons. Vaccination des animaux. Formations spéciales de familles modèles dans chaque village.
    • Former les villageois  dans l’entretien et l’utilisation des réseaux d’irrigation à petite échelle ainsi qu’à la gestion de l’eau.
    • Au Centre d’Essais et Formations Agricoles, accueil et formations d’étudiants en agriculture de la région, expérimentations de productions et techniques agricoles pouvant être transférées aux niveaux des villages cibles si les résultats sont positifs.
  2. Accès à l’eau – Sanitaire
    • Former les villageois dans la construction et/ou l’entretien des systèmes d’alimentation en eau (puits, captage d’eau de source,…), de purification de l’eau  (filtres à eau) et latrines, ainsi qu’à la gestion de l’eau.
  3. Santé primaire, nutrition, hygiène
    • Former les volontaires de santé en prévention des maladies courantes, nutrition, hygiène et contrôle de la natalité ainsi qu’en tant que formateurs. Sensibiliser, former par des éducations villageoises les communautés sur ces sujets

Pour effectuer ces activités durant les 3 années, le SFE travaillera en étroite collaboration avec des partenaires locaux (autorités agricoles, l’Union des Femmes, comité villageois, familles modèles, volontaires de santé,…) pour permettre une bonne appropriation des activités et la pérennité du projet.
Pour former  les villageois et mener à bien les activités le projet sera composé d’une dizaine d’employés Lao qualifiés dans leurs domaines respectifs ainsi que de 2 expatriés.